LE MAROC II 2018 : Arrivée et Casablanca 

  • Nous sommes entrés au Maroc le 1 décembre 2017 via algeciras – Tanger.

Après une étude de marché, je vous confirme que le billet le moins cher est à prendre chez Gutteriez,  contrairement à ce que j’ai pu écrire dans un article précédent. 220 euros aller- retour contre 350 dans d’autres agences. Et ce pour un convoi de 15 m de long.

Un arrêt de quelques jours à kenitra pour y retrouver notre copine Afida,  la reine du couscous, qui nous a fait l’honneur de venir le partager avec nous !


Après kenitra, nous prolongeons la partie de la côte que nous n’avions pas faite l’année passée. 

Nous aimerions nous arrêter partout, chaque ville du Maroc a son charme, mais il faut en laisser pour les prochaines fois !

Nous optons pour la plage de Temara,  petite station balnéaire bien agréable, par contre assez bruyante par la discothèque « Le golden fish » que nous avons prise pour un restaurant.  N’importe quoi !

Nous avons eu la chance d’assister à une jolie cérémonie qu’ on suppose être de fiançailles. 

Un jeune couple a été photographié toute la journée avec la famille réunie à grand cris , chants et pétards ont eux aussi fait partie de la fête !

De Temara,  nous sommes tout près de Rabat,  même si nous l’avons déjà visitée l’année passée,  un détour s’impose et nous y retournons avec grand plaisir.

Mais, nous tombons en plein dans une manifestation sur l’égalité des salaires chez les fonctionnaires !

Et bien, ils sont nombreux et très très bruyants !

Bon c’est pas tout ça, mais ce qui nous motive le plus dans cette partie du Maroc,  c’est la visite de la grande mosquée Hassan II à Casablanca. 

Direction Mohamedia ou nous nous posons au camping l’océan bleu situé  en front d’un océan qui inspiré par la tempête de la veille a décidé de se déchaîner ( et oui même au Maroc. ….. )

Nous prenons le quad pour la visite de la mosquée. 

Magnifique ! Sauf la pollution des pots d’échappement !

Pauvre planète ! Et pauvre de nous, nous sommes asphyxiés !

La visite, en valait la peine, surtout que c’est une des rares mosquées dans laquelle on peut entrer.

Érigée en partie sur la mer, elle est un complexe religieux et culturel, aménagé sur neuf hectares et comporte une salle de prières, une salle d’ablutions, des bains, une école coranique (madrasa), une bibliothèque et un musée. (Wikipedia )

La salle de prière peut accueillir 25 000 fidèles[1] d’une superficie totale de 20 000 m2. et l’esplanade 80 000 fidèles[2] (l’ensemble complet peut accueillir 105 000 personnes[1]).

La mosquée Hassan II est l’une des plus grandes mosquées du monde, et possède unminaret d’une hauteur de 200[1] à 210 m[3] selon les sources, le plus haut du monde. Des artisans recrutés dans toutes les villes du royaume avaient sculpté 53 000 m2 de bois et assemblé plus de 10 000 m2 de zellige (céramiques) pour le lieu de culte.

Un toit ouvrant de grande dimension permet, selon le vœu du roi Hassan II, de relier cet édifice à l’air, considéré comme l’un des quatre éléments bénéfiques à la vie, avec la terre, le feu et l’eau.

Conçue par l’architecte Michel Pinseau, elle a été édifiée par le groupe Bouygues (Wikipedia )

Euh …. Oui c’ est moi ça  ….. !

A cause de la pollution, nous décidons de ne pas faire un deuxième jour à Casablanca. 

Nous préférons reprendre la route vers le sud pour rejoindre au plus vite des régions plus a notre image.

Des régions ou on sent les bonnes odeurs d’épices.. .. Mais aussi les horribles odeurs de volaille hihi !

Des régions où on écoute le silence….

Des régions où mêmes les pauvres sont riches. ….

Notre projet, d’aller au Sénégal ce concrétise. 

Je fais beaucoup de recherches et je glane un maximum d’infos.

Facebook est une vraie mine d’or pour celà. 

Je remercie toutes les personnes qui m’aident dans ce projet et en particulier ce charmant Monsieur qui m’a téléphoné hier soir pour m’apporter toutes les réponses à  mes questions.

C’est un rêve que je veux réaliser et il se réalisera !

A bientôt pour d’autres aventures amis blogueurs !

RETROSPECTIVE ETE 2017 DANS L HERAULT

Hello amis du blog!

Et oui, me revoilà, Alice la globe-trotteuse qui vit à l,année dans son camping car !

Bon, je sais , je vous ai fait faux bon depuis quelques mois, mais vu que nous sommes restés de mai à fin août dans la région de l’Hérault dont je vous ai déjà parler en début de mon blog, je n’ai pas voulu réitérer mes mêmes articles.

Par contre, je souhaite vous faire une rétrospective en photos de notre été 2017.

Mais avant tout, je vous présente Havane, notre nouveau compagnon de route !

 

Un magnifique Burstner élégance 810, tout confort…… qui pour nous qui vivons à l’année dans notre camping car va nous apporter l’espace dont nous manquions avec notre Euramobil 690.

La cerise sur le gâteau pour nous qui sommes déjà comblés de bonheur !

Et maintenant, c’est partis pour quelquesssss photos !

 

Notre emplacement au camping prés du lac Salagou ou nous avons rendu de nombreux services, tels que la remise à neuf du bar , la boulangerie, la piscine, les soirées, ……..

 

Rencontre avec la famille sur Montpellier

2017-07-12 14.43.10

de très beaux moments au Pic de Vissou

Visite de la société roquefort

Avec un très bon restaurant à la clefs décoré d’étonnants trompe l’oeil

Et la soirée Flamengo dans une petite chapelle de village

Le joli village médiéval de la couvertoirade

Après le camping, le mois d’août aura été vinicole!

Nous avons posé Pépère chez un viticulteur qui nous en a beaucoup appris sur son métier entre dégustations, repas champêtre et un aperçu des vendanges!

Les jolis trompe l’oeil de Florensac

et le chemin du retour vers la Belgique, agrémenté de délicieux arrêts au bord de l’eau

2017-09-03 13.28.46

Telle est notre vie, remplie de bonheur et de belles rencontres ………..

Nous sommes en Belgique à présent et sommes ravis de revoir la famille et les amis.

Malgré tout, impatients de reprendre la route …

… Ce sera pour fin octobre vers des horizons marocains, mais cette fois-ci tout dans le sud avec un éventuel passage par la Mauritanie pour rejoindre le Sénégal …. Inchallah

Heureuse de vous avoir retrouvés et à bientôt amis blogueurs

JUSTE UN PETIT COUCOU ….

…. pour le plaisir de vous résumer notre vie depuis notre sortie du Maroc.

Nous avons passé un mois et demi sur la Costa Del Sol; et oui , rien à voir avec l’authenticité du Maroc, ou tout est nature, liberté, simplicité, ici tout est superficiel, luxe, et excentricité. Mais en tant que nomades, nous avons la faculté d’adaptation et nous avons vite repris goût à la citadineté.

Nous avons trouvé refuge sur le terrain du restaurant « el rengo »  à la frontière de Mijas et de Fuengirola. Nous y avons passé des jours heureux en compagnie de junkies Irlandais. Pour 4 euros par jour eau et vidanges comprises, nous avons profité de la grande prairie au lieu de nous alignés avec les autres campingcaristes sur le terrain prévu à cet effet.

Fin mars, nous amorçons la remontée vers la Belgique. Le temps et le moral s’assombrissent au fur et à mesure des kilomètres …..

Mais le soleil revient dans nos cœurs quand les sourires de nos enfants et petits enfants ont irradiés leur visages lors d’une visite surprise.

Ce mois d’avril a été réservé  principalement à la famille que nous avons pu réunir toute entière pour la semaine de Pâques dans un grand gîte à Presgaux, que je vous conseille vivement pour la beauté des lieux et le confort du gîte. http://www.emiliere.be/

Une semaine riche en émotions et en occupations, ou nous avons profité pleinement de nos petits enfants.

Difficile de contenter toutes les personnes qui voulaient nous voir, mais nous avons fait notre possible et toutes nos soirées ont été occupées par de joyeuses retrouvailles! Nos estomacs auront du mal à s’en remettre !!

A l’heure ou je vous écrit, mon amoureux est sur le billard pour une légère intervention, et ce weekend nous faisons nos adieux à la famille pour reprendre la route lundi vers une autre facette de notre vie.

Nous allons retrouver tous nos amis du camping du village du bosc à octon

http://www.villagedubosc.net/

Superbe camping ou contre de menus travaux, nous pouvons profiter de son infrastructure et ce pendant toute la saison. Un vrai paradis, où nous aimons poser nos pénates et pépères !

Je vous donnerais quelques nouvelles durant notre séjour et si vous voulez connaitre cette magnifique région, je vous in vite à lire ou relire mes articles sur le lac salagou et environs .

A bientôt amis blogueurs !

 

 

http://www.conseillemoi.com/proposer_site.php

http://www.boosterblog.com

logo

QUELQUES CONSEILS POUR LES NOUVEAUX QUI VEULENT VOYAGER AU MAROC …..ET LES MOINS NOUVEAUX PEUT-ETRE….

AVANT LE DEPART

  • Peut-être prévoir des vêtements à donner surtout pour les femmes et les enfants. Attention de les donner à bon escient car la plupart du temps les vêtements sont revendus sur les souks !
  • Des gilets fluo pour les gardiens de parking qui vous acceptent la nuit. Les leurs sont tellement usagers que vous leur faites un grand plaisirs.
  • Des médicaments
  • Des gsm ou autres appareils téléphoniques que vous pourrez revendre
  • De l’argent liquide, car pas toujours d’appareils bancaires à dispositions

LA TRAVERSEE

  • Les billets : nous avons constaté que la plupart des gens prenaient leur billet chez, ce que nous avons fait nous aussi comme des moutons, pour la somme de 220 euros aller-retour pour le camping-car et la remorque. Apres coup, nous sommes allés nous renseigner dans une petite agence dans algeciras qui nous faisait le même billet pour 160 euros. Alors, à vous de voir !
  • Pour les grands convois, il y a moyen de faire demi-tour dans le bateau.

A L’ARRIVEE

  • Prenez le temps de vous poser, que ce soit à Tanger med ou Ceuta.

Surtout si vous arrivez en fin de journée, vous serez surpris par la circulation, la manière de rouler des marocains et à tout ce que l’on peut trouver sur la route fortuitement style enfants, ânes, charrettes ……

  • Il m’aura fallu presque 15 jours d’acclimatations tellement la différence de culture et de coutume est grande par rapport à l’Europe …… prenez patience, car après c’est du pur bonheur !

LES ACHATS

  • Vous serez tout de suite mis à contribution pour acheter les millions de belles choses qui s’offrent à vos yeux

Prenez le temps ! Vous verrez les mêmes dans toutes les villes du Maroc et vous aurez eu l’occasion de comparer les prix.

  • Bien sûr on marchande ! C’est de rigueur et c’est amusant aussi bien pour l’acheteur que le vendeur ! Et puis tant pis pour vous si vous ne le faites pas ! Vous paierez environ le double du prix !

Ma tactique : Je demande le prix et ensuite c’est moi qui fixe le prix à la moitié. Je peux augmenter un peu, mais vraiment peu alors. Si le vendeur n’est pas d’accord, tant pis, je vais plus loin, il y a les mêmes articles dans les autres boutiques, et au moins j’ai une idée du prix auquel je veux avoir mon article.

Faites tout ça calmement, avec le sourire, et sans éclat.

….. Et si vous faites l’effort de dire quelques mots en arabe, ils seront très contents !

  • Ayez une tenue correcte par respect pour eux !
  • Dans les campings, vous aurez l’occasion d’avoir des marchands ambulants, parfois très intéressants, mais méfier-vous des margoulins et préciser exactement le travail que vous voulez et le prix ! ( leds, pare-soleil, réparation …… )
  • Une bonne solution pour se faire une idée des prix, c’est d’aller dans une grande surface et de noter tout ce qui vous intéresse, surtout pour les fruits, légumes. Mais surtout n’achetez pas là, c’est beaucoup moins cher dans les souks ! D’ailleurs, ces grandes surfaces, sont quasi vides !
  • Pour l’alcool, et bien pas trop de problèmes. Vous en trouverez dans les Carrefour Market ou dans des boutiques …. Mais attention dans celle-ci de ne pas y aller certains jours de fêtes, car on ne vous en vendra pas …… !

LE GAZ, L’ESSENCE

  • Vous ne trouverez pas facilement du propane au Maroc, sauf dans certains camping plutôt dans le sud. Comptez plus ou moins 14 euros pour remplir votre bouteille.
  • Pour le butane, 4 euros pour remplir votre bouteille.
  • Vous trouverez le diesel à moins d’un euro.

COMMUNICATION

  • Nous avons opté pour une carte sim inwi, que j’ai mis dans la tablette. Euros la carte et 5 euros la recharge pour un mois avec 5 gigas.

Mais chacun trouvera son bonheur en fonction de ses besoins.

Toutefois, je pense que Maroc Telecom a une meilleure couverture sur le pays.

ROUTES

  • De manière générale, elles sont mauvaises.
  • Méfiez-vous des nids de poules et des ornières.
  • On roule à du 30km/h, juste ce qu’il faut pour profiter des magnifiques paysages !
  • Nous n’avons jamais pris l’autoroute.
  • Ne pas rouler de nuit.
  • Attention à tout ce qui peut se trouver sur la route. (animaux enfants, charrues, …..)

Voilà, j’espère avoir répondu à toutes vos éventuelles inquiétudes !

N’hésitez pas à me mettre des commentaires si vous avez d’autres questions.

QUAND A L’INSECURITE ? AUCUNE !

Nous y retournerons fin de l’année pour un voyage de 6 mois dans le sud marocain !

MAROC : LA FIN DU VOYAGE

A l’heure où je publie cet article, nous sommes en Espagne à Algeciras.

Nous avons quitté ce Maroc que nous avons tant aimé !

Nous nous sommes posés à Kénitra une dizaine de jours , non loin de Rabat.

Le nord du Maroc est ce qu’il est. Bien moins typique que tout ce que nous avons pu voir le long de notre voyage.

Mais ce qui est incroyable au Maroc, c’est que si vous restez plus de cinq jours au même endroit, vous vous sentez comme chez vous et vous êtes accueillis comme si vous aviez toujours été là !

Alors, je voudrais remercier tous les personnages, rencontres éphémères qui ont marqués nos cœurs !

Afid, le gardien du parking à Middelt qui nous a apporté son aide et son soutien

Abdou, reponsable du camping à Asfaou qui nous a enchantés par sa gentillesse et son sourire.

Assou et toute sa famille de Merzouga qui nous ont accueillis comme leur propre famille

Nanou et michel voisins et maintenant amis du camping Bakanou avec qui nous avons partagés fou rire et délicieux moments.

Moktar de Sidi Bibi, rencontre très éphémère, mais personnage  attachant et sympathique qui nous a fait gouter de merveilleux poissons.

Adama, notre boulanger ambulant de Essaouira, personnage haut en couleur et authentique.

Et pour finir Afida, femme courageuse et célibataire qui travaille 15h00 par jour pour joindre les deux bouts à Kenitra.

Merci à tous d’avoir fait partie de nos vies pendant un moment. Vous nous avez apporté votre amitié, voire plus, des relations courtes mais sincères.

Merci à ce pays pour ces paysages fantastiques et diversifiés !

Nous reviendrons, ça c’est sûr, pour en découvrir encore plus ! Comment ne pas revenir …..

Jamais, nous n’avons eu de sentiment d’insécurité, de peur. Un peu de temps pour s’adapter, et le tour est joué, nous sommes chez nous !

Un voyage que nous ne regrettons pas, qui nous a apporté beaucoup de sérénité, et peut-être une autre manière de voir les choses.

Voilà, une page se tourne, nous allons rester dans le sud de l’Espagne jusque mi-mars, pour regagner la Belgique pour retrouver les nôtres avec bonheur !

Et pour début mai, nous reprenons notre saison au camping du « village du Bosc » à Octon près du lac Salagou.

Je vous ferais un coucou de temps en temps, mais comme je vous ai déjà parlé de ces régions, je serais moins présente sur le net.

Mes articles vont me manquer,…… , vous aller me manquer amis blogueurs !

Mais quoiqu’il en soit, à bientôt amis blogueurs !

LE MAROC : LES CASCADES D’OUZOUD, LAC DE BIN EL OUIDANE

Après l’agitation de Marrakech , nous retrouvons le calme des montagnes de l’Atlas, ….mais aussi la neige et le froid !

Presque 20 degrés de différence, en un jour ! Brrrrr !

Par contre, les paysages redeviennent enchanteurs, et nous nous délectons de toute cette beauté.

En pleine tempête de neige, nous nous arrêtons  au camping « Zebra » à Ouzoud, tenus par des Hollandais.

Je ne sais pas si c’est le temps qui fait ça, mais nous avons plus l’impression d’être en Suisse dans un refuge de montagne qu’au Maroc !

Tout y est ! Décors en bois, poêle à bois bien fumant, des familles en tenues hivernale en train de se réchauffer avec du thé fumant, et le patron blond comme les blés et tout bazanné !

Dépaysement total !

Malheureusement, le camping est un peu cher pour notre bourse ( mais il en vaut la peine ; les douches sont absolument magnifiques ) nous n,y restons qu’une nuit, le temps que la tempête se calme .

Le lendemain, le soleil est revenu mais les températures sont toujours fort basses.

Qu’à cela ne tienne, direction les cascades , qui nous en mettent plein la vue !

Étonnantes chutes d’eau qui dévalent de 110 m  de hauteur. Un escalier descend dans le fond , que nous ne prenons pas, car mes genoux opérés ne le supportent pas.

Mais la vue est tout simplement magnifique !

Je vous laisse admirer.

Nous reprenons notre route pour nous diriger vers Rabat, dernière étape de notre voyage avant notre sortie du Maroc à Tanger.

Et là, après quelques kilomètres et au détour d’un virage, sans s’annoncer, une vue qui nous coupe le souffle sur le lac de Bin-el-Ouidane dont personne ne nous avait encore parler !

Les couleurs sur ce lac sont époustouflantes et changeante, telle belles que nous décidons de nous poser pour la nuit le long de lac, seul au milieu d’une nature de carte postale.

Frissons garantits !

Ce lac de retenue de 3735 ha avec un barrage ambitieux, le plus grand du Maroc, a permis de développer considérablement les cultures dans la région.Il fournit en énergie une grande partie du centre du Maroc.

A présent, direction Rabat et Préparation psychologique pour notre sortie qui se rapproche à grand pas .

A bientôt amis blogueurs !

 

 

LES GORGES DU TODGHA

Après avoir quitté les dunes de Merzouga,

dscf3482

profité des derniers rayons de soleil,

et relooké Pépère à la marocaine,

dscf3472

nous parcourons joyeusement les kilomètres qui nous séparent de Tineghir et des Gorges de Todgha ( prononcé todra ) .

dscf3494

Un minuscule camping paradis, nous accueille,  » le camping Atlas « , sous les palmiers, et entre les falaises des Gorges!

Nous sommes dans le haut Atlas, et ces gorges, sont impressionnante par l’étroite ouverture qui existe entre les deux falaises !

Elles ont fait l’objet de certaines scènes de film, comme le plus connu,  » Laurence d’Arabie »

Notre balade en quad le long des gorges, nous amène jusqu’au village de Tamtatouchte, perdu à 1800m d’altitude et qui a vu son hébergement croître depuis que la route est goudronnée

Mais ne vous y trompés pas, celle-ci reste malgré tout en mauvais état et est parfois difficile à emprunter pour une simple voiture.

Après un pic-nic improvisé devant l’immensité,retour au camping.

Le froid nous tenaille,; les falaises et les palmiers nous cache du soleil ; et nous reprenons la route dès le lendemain matin, direction  » la vallée du Dades  »

A bientôt amis bloggueurs !

 

EN ROUTE VERS LE MAROC EN PASSANT PAR FATIMA,BATALHA,OBIDOS,NAZARE.

Cette fois, la route nous amène jusque Nazaré, jolie et très pittoresque station du Portugal. Cette plage, est une des plus typiques du Portugal, à 100 km de Lisbonne, et 230 km de Porto.

Nous avons choisi cette ville car elle est le centre de nos prochaines  visites.

A la recherche d’un stationnement pour Pépère, nous apercevons, alors que tous les panneaux disent que c’est interdit au camping-cars, un vaste parking où des compatriotes de voyage se sont posés ! Partout où nous allons hors saison, les emplacements s’offrent à nous sans aucunes difficultés et gratuits par la même occasion.

Nous bénéficions,  en outre, et ce à quelques mètres de nous du Marché Municipal, qui noua somptueusement nourris pendant notre séjour, et nous a sublimé avec ses fruits, légumes, poissons, et autres bonnes choses. Les commerçants y sont des plus gentils, et ils savent que c’est leur fonds de commerce. La gentillesse fait que les files s’allongent. Nous y avons rencontrés deux charmantes poissonnières qui ont fait le bonheur de nos papilles

Cette ville allie traditions et modernisme. On y voit encore des dames habillées tout naturellement de leur costume portugaise et le poisson sécher à la traditionnelle.

La vieille ville se situe en haut de la gigantesque falaise, alors que la nouvelle longe la Baie.

De là, nous sommes partis visiter Fatima. Lieu de pèlerinage bien plus récent que Lourdes puisque il fêtera son centenaire en 2017.

Bien plus grand et moderne que Lourdes, mais pour nous nettement moins rempli d’émotions, même s’il est étonnant de voir traverser le sanctuaire à genoux par quelques pèlerins.

Au retour de Fatima, nous nous arrêtons à Batalha, passage obligés pour découvrir son Monastère de Santa Maria Da Victoria. Symbole de la victoire des Portugais sur les Castillans en 1385. Un vrai chef-d’œuvre du Gothique Portugais ! Sa construction a pris 200 ans.

Dernière visite avant le départ, Obidos, où nous parcourons les rues au tracé médiéval.

Au détour d’une ruelle nous assistons à un tournage Bollywoodiens ! Et oui, vrai de vrai ! Avec les deux stars indiennes et les figurants qui nous refont la scène une vingtaine de fois ! Trop drôle ! Quelques pas après, nous apercevons toutes sortes de décors, far West et autres…. Il semble que ce Bourg aux allures Gothiques, Renaissances, et Baroques soit également le lieux de prédilection pour les tournages.

Nous quittons Nazaré, sans avoir auparavant fait le plein du frigo dans ce splendide Marché Municipal !

 

A bientôt amis Bloggeurs !

 

 

NOTRE RETOUR EN BELGIQUE ET PRÉPARATION DU MAROC

Notre retour en Belgique, se révèle aussi fatiguant que nous l’avions prévu !

Un condensé de rendez-vous médicaux et nous faisons notre maximum pour voir les amis et la famille.

Le départ est prévu pour le 17 octobre, direction Versailles, ensuite direction le Portugal pour descendre jusque Tarifa où nous ferons la traversée vers ce Maroc que nous avons tant rêvé !

Notre visite sur le territoire Belge, nous permet de rencontrer mon ami Abdel, parrain de mon fils, en qui j’ai toute confiance, et qui nous aide à préparer notre voyage.

Voici l’itinéraire qu’il nous a gentiment proposé. Nous verrons bien dans la pratique si nous y serons fidèles.

carte_villes_aeroports_maroc

TANGER_TETOUAN_CHEFCHAOUEN_FES_MEKNES_IFRANE_BENI MELLAL_OUARZAZATE_BOUMEINE DADES_ERRACHIDIA_ERFOUD_ADZ_ZAGORA_GUELMINE_TAN TAN_TIZNIT _AGADIR_ESSAOUIRA_EL JADIDA_CASABLANCA_RABAT_KENITRA_TANGER

un beau parcours d’un peu plus de 3000 km, que nous ferons en 4 mois !

Plein de belles choses à vous raconter sur la route !

Entre temps, nous faisons également un check-up à Pépère ; contrôle technique, remplacement du panneau solaire, qui a explosé sans aucune raison connue lors de nos derniers jours au camping, quelques petits crochets supplémentaires qui nous semblent bien utiles, bref une révision annuelle (et oui déjà un an !).

Par contre, nous nous sommes renseignés, il est possible de faire le contrôle technique à l’étranger, pour autant qu’il soit fait en Europe, et qu’on puisse dès qu’on revient en Belgique, prouver  que le camping-car a été passé tous les ans. Cela nous semblent  bien pratique et  nous évitera de revenir avec tout le convoi. Nous reviendrons dorénavant, avec une compagnie low-cost tous les cinq à six mois environ.

Je reviens vers vous, amis blogueurs une fois que nous aurons repris la route !

A bientôt amis blogueurs !

L ESPAGNE : SEVILLE

D’emblée, arrivés sur Seville, nous sommes séduits, par ses larges avenues, bordées de palmiers, ses fleurs luxuriantes et ses magnifiques ambassades, consulats, et autres habitations .

Seville, est la capitale de l’Andalousie et regorge de monuments .

Mais sa splendide cathédrale est certainement celui qui nous a fait le plus d’effet !

A ses cotés, les Alcazars Royaux, ancien hébergement des chefs Arabes et construits en 700.

DSCF1637

En nous promenant, une construction étrange nous apparaît, le Metropol Parasol !

Metropol Parasol est une structure de bois de 150 sur 75 m, d’une hauteur de 28 m1, soutenue par six piliers). Située au sud du quartier d’Encarnación-Regina, dans le district Casco Antiguo, elle recouvre la place de la Encarnación et passe au-dessus de la rue Imagen. Le projet, présenté par l’architecte berlinois Jürgen Mayer, gagna le concours lancé par la municipalité pour la réhabilitation de la place. Sa forme lui vaut populairement le surnom deSetas de la Encarnación (Champignons de la place de la Encarnación). ( wikipedia )

Nous longeons le Guadalquivir quidoit son nom actuel à l’appellation arabe L’Oued-el-Kabir . La torre d’oro est une tour d’observation militaire de la ville se trouve à quelques mètres du bord du canal Alphonse-XIII

Tout est beau a Seville ! La ville est propre et très verte !

Nous repartons de Seville le cœur heureux pour prendre la direction du Portugal .

Petite halte sur la ville de Niebla sur la A472. Niebla est une commune de la province de Huelva

Jolie petite ville fortifiée sur la quelle nous amène  » park4night ».

Mais impossible de rentrer Pépère dans l’enceinte. Nous nous installons sur un joli coin autour des fortifications où un gentil fermier en train de tirer l’eau d’un puits pour ses bêtes, accepte de nous remplir Pépère ! Encore merci à lui !

Demain, nous serons au Portugal