Nouveau lien pour nous suivre

La suite de nos aventures au senegal, se fera sur ce blog !

https://lesglobetrottersencampingcarausenegal.wordpress.com/

Et encore un nouveau blog !

https://globetrotterencampingcar2.wordpress.com

Et encore un nouveau blog !

https://lesglobetrottersencampingcarenroutepourlaturquie.wordpress.com

A bientôt amis blogueurs !

Publicités

En route vers les frontières marocaines et mauritaniennes (2018 )

Me revoilà !

Jeudi 25 janvier, nous quittons dakhla après avoir pris la précaution de faire un entretien à notre maison roulante.

Voici encore quelques photos de ce magnifique endroit.

Nous sommes à 470 km de Nouadibou, et devons être dimanche matin à la frontière marocaine  où nous attend Al Meida contact mauritanien qui va nous faciliter les paperasseries dministratives .

Nous allons vite nous rendre compte que nous aurions pu rester un ou deux jours de plus à Dakhla. 

Le Sahara, prend à présent toute sa dimension ! Impressionnant et changeant, parfois énigmatique, mais heureusement,  nous longeons  la mer plus rassurante.

Peu après dakhla, les dunes blanches …..

Mais la route semble longue …. 

De temps en temps, nous croisons une voiture, un camion , plus souvent une caravane de dromadaires ….

La route est bonne, bien meilleure qu’entre boujdour et dakhla, mais attention à ne pas faire d’écart, car les bas côtes délabrés et les ornières, vous attendent au tournant.
Il est 15h00, et nous sommes à 100 km d’une agglomération.

Si rien de mieux avant, nous nous y arrêterons. 

Zut plus de connection ! J’ai oublié  de recharger ma carte !

Alors comme au bon vieux temps, je vous écris , avec un bic et du papier, oui oui !

Et du coup, le temp me semble moins long.

16h00, plus que 28km avant l’agglomération. Ça diminue.

Quelques km encore, et le village de C. Bir. Grandouz apparaît au loin.

Là bas tout au bout, vous le voyez !

Arrivés au village, on nous dirige 14 km plus loin vers la mer, dans un village de pêcheurs.

Nous y retrouvons effectivement une vingtaine de campingcars soit en attente comme nous d’aller au Sénégal,soit s’y sont installés à long terme … drôle d’idée,  car l’endroit est particulièrement exposé au vent et à l’heure où je vous écrit, nous sommes en pleine tempête de sable!

Demain nous retrouvons Al Meida …..

A bientôt amis blogueurs !

LE MAROC II: LE SAHARA OCCIDENTAL

​https://saharadoc.files.wordpress.com/2010/12/carteconflit-copie6.jpg   

Hello mes blogueurs !

Nous avons amorcé la descente vers le sud!

Et bien, la route est longue, pas toujours facile car beaucoup de travaux de rénovation de la route, monotone, et fatiguante !

Le côté positif, est que nous y avons apprécié quelques paysages et fait de belles rencontres.

Tout d’abord , un petit arrêt sur Guelmin, dernière ville, ou nous trouvons encore une grande surface. Bien que nous n’y allons pas très souvent, c’est la que nous pouvons nous ravitailler en fromage râpé ou en tranche. Bref quelques petites gâteries européennes.

Guelmin jouit d’un bel essor touristique,

Et même d’une station balnéaire, la plage blanche

Longue de 40 km……

Mais nous, on y a vu personne …. pas la saison sans doute.

Nous evitons tan tan que nous prévoyons de faire sur la route du retour, pour nous rendre à el ouidia.

La chance et surtout notre application park 4 night nous fait découvrir un campement de quelques campingcars au bord de l’océan.

Nous y restons quelques jours tellement nous nous y sentons bien.

La pêche aux moules, aux oursins encore meilleures une fois dégustées. …

Et les balades en quad pour découvrir les paysages Font de cet endroit un havre de paix et de beauté. 

Nous quittons ce joli coin ou nous nous sommes fait quelques amis.

Les amitiés sont rares et ephemeres quand on vit sur la route, mais parfois elles prennent une belle intensité. … pensées à Guy et à claude….

 Mais il nous faut avancer, le senegal est encore loin et la lagune de Nayla nous a accueilli pour notre prochain bivouac.

Une magnifique oasis au milieu de ce sahara si arride et hostile.

Un vrai paradis pour les pêcheurs dont nous profitons pour nous régaler de lotte fraîchement pêchée. 

Nous quittons ce joli coin, après nous y avoir fait quelques amis.

Sur la route qui nous mène à Layoune, nous prenons en stop Mohamed un pompier marocain.

L’occasion pour nous d’obtenir quelques éclaircissements sur le Polisario dont nous entendons beaucoup parler depuis que nous sommes dans le sahara. Il s’agit donc d’un mouvement politique et armé qui se bat pour l’indépendance du sahara occidental  dont il règne déjà sur une petite partie mais heureusement la plus grosse partie du territoire est encore marocain. ( voir la carte en début d’article )

Quelques papoteries plus tard et une invitation à manger le couscous chez la maman de Mohamed, nous arrivons à Laayoune. 

Je pense que je me souviendrai longtemps de ma visite à Laayoune !

Visite du dentiste pour arrachage de dent ! Et je peux vous assurer que je n’étais pas très fière !

Nous avons laissé le quad en garde à des enfants ravis par ailleurs devant une façade délabrée,  et j’ai gravi la boule au ventre 3 étages poisseux Et miracle, arrivée devant une porte flamboyante me voici dans un joli cabinet dentaire tout propre et soulagée par une porte « stérilisation des instruments », j’atterri sur le fauteuil d’une charmante dentiste qui en un quart d’heure ma débarrassée du morceau de dent branlant . OUF !

Cette visite mérite bien une petite pause et je vais me délester de mon stress devant un bon repas.

Laayoune derrière nous, une de nos meilleures étapes de notre route dans le Sahara, Boujdour, mais comme nous sommes adeptes du sauvage, nous trouvons refuge au pied d’une falaise , près d’un poste de garde de l’armée tenu par Samir, au grand coeur et notre ami pour toujours.

Nous avons comme seul voisin Martin et Paty  un couple anglophone dont nous partageons quelques moments d’amitiés autour de BBQ.

Les échanges de crêpes belges pour du homard, les ballades le long de la plage seul face à l’immensité et ces belles rencontres, font que nous laissons un peu de notre coeur sur cette partie de la côte. 

Le souvenir des chameaux traversant cette nature encore vierge de l’homme restera ancré dans nos mémoires.

Nous voilà arrivés à Dakhla, ultime étape avant notre passage en Mauritanie 400 km devant nous.

Pour cette fois, nous nous poserons au camping ou nous y laisserons la remorque et le quad pour notre périple au Senegal. 

Quelques jours pour apprécier cette péninsule tant aimée par les amateurs de surf !

La lagune y est belle.

Les huitres et les tagines  de fruits de mer aussi!

Les marées apportent aux paysages des reflets changeant.

Comme ils disent ici , quand la grande mer a besoin d’eau, elle vient la chercher dans la petite mer ….

La marée basse nous fait découvrir les parcs à huître complètement engloutit quand la grande mer n’a plus soif.

Plus que deux jours, et nous allons entamer notre grande aventure vers le Sénégal !

Un peu la boule au ventre face à l’inconnu….

Mais je nous fait confiance, tous les renseignements ont été pris et un contact nous attends a la frontière Mauritanienne et un autre au senegal.

Si vous voulez en savoir plus, suite au prochain article.

A bientot amis blogueurs !

MAROC 2018 : DE ESSAOUIRA À TIZNIT

Hello amis du blog !

Essaouira est certainement une des plus belle ville de la côte. Mais va-t-elle encore longtemps garder son authenticité. 

Tout est en travaux, la médina se pare  de nouveaux klinckers qui remplacent ainsi la terre battue avec ces ornières.

Des chantiers de rénovation  tout autour de celle-ci aussi .

Il faut dire que nous constatons tout au long de notre trajet sur la côte de nouvelles constructions en cours d’élaboration.

Tout est fait pour augmenter le tourisme, mais … 

Malgré tout, nous retrouvons avec grand plaisir notre boulanger Adama , figure emblématique de la médina !

Les crabes, les huitres, les oursins et autres délices de la mer nous font de l’oeil sur le port et comme de bien entendu, nous succombons.

De essaouira nous prenons la direction de Tiznit pour y passer les photos.

De belles rencontres et surtout de magnifiques balades en quad nous ont permis de rencontrer les nomades a qui nous distribuons jouets et vêtement. Leurs regards et leurs remerciements en disent long…..

Nous sommes toujours epoustoufles par leur misère matérielle et leur richesse de coeur !

Les paysages nous remercient de notre visite et déplorent leur beauté sous nos yeux émerveillés. 

Les fêtes se passent Bon enfant, entre apéros avec les copains et dînette en amoureux.

Nous nous faisons un petit plaisir pour les fêtes !

Une alliance franco-marocaine ….. pas mal non ?

Avec en prime une petite coupé du coiffeur à domicile.

La ville de Tiznit est agréable pour y flâner. 

Mais à part son site historique qui est lui aussi en pleine rénovation, et la source bleue rien de particulier à y voir.

Nous quittons Tiznit le 2 janvier pour Tan Tan ….

Mais ça ce sera pour mon prochain article …..

Une tout bonne année à vous tous qui me suivez et à  bientôt amis blogueurs !

NOUVEAU DEPART POUR LE MAROC …..

Sous mes mains, le clavier revit ……

Demain, nouveau départ pour le Maroc ….. juste un an après notre premier voyage.

Cette fois, nous allons corser l’aventure, en descendant dans le grand Sud. Ensuite, nous allons traverser la Mauritanie pour découvrir le Sénégal, pays qui nous fait rêver depuis quelques mois.

Nous aimerions aussi, profiter du sud du Maroc pour faire la traversée jusqu’au îles Canaries . Pas de ligne ouverte pour l’instant, mais tout espoir n’est pas perdu, car on parle d’une nouvelle ligne qui s’ouvrirait à partir de Tarfaya dans les prochains mois .

Nous partirons 6 mois cette fois, cela nous parait long et court à la fois. Le temps passe si vite sur la route …….

Je vous tiendrai bien entendu au courant de l’évolution de nos projets.

Dès demain départ vers Malaga ou nous resterons une quinzaine de jours, et traversée prévue pour Tanger début décembre.

Tout d’abord, quelques mots sur notre passage en Belgique.

En fait, un suffit; épuisant !

Nous y sommes restés un mois et demi .

Des rendez-vous à gogo et un repas copieux à la clef par jour !

Bref, beaucoup de fatigues et des kilos en trop ! mais le plaisir de revoir la famille valait bien le détour !

Papy Pinpon a pu faire son beau dans son magnifique costume de pompier ( prêté par son ami Geoffrey …. )lors du Tour Sainte Gertrude de Nivelles . Il s’agit d’une procession historique et religieuse en vénération à la Sainte locale Sainte Gertrude !

 

Nous avons également été admirer notre mer à nous, celle du nord vous savez ….

On y respire un air particulier qui vous ravigote en un tour de main, et on se promène le long de l’estacade main dans la main en regardant les chalutiers briller dans l’eau et les gigantesques étendues de plage qui vous invitent à les parcourir …….

Un petit périple dans le pays d’enfance de mon chéri pour y partager ses doux souvenirs et découvrir les jolis moulins Flamands.

 

20171007_131911

Un passage obligé par nos boules à facettes universelles s’impose !

20171015_133757

Tous ces jolis moments entrecoupés de visite médicales ( de contrôle fort heureusement ) de paperasseries administratives et de visites en tous genres nous poussent à la conclusion que dorénavant, nous reviendrons au pays plus souvent, en avion, et pour des périodes plus courtes!

Mais surtout, durant ce mois nous avons pris possession de notre nouvelle maison qui va nous accompagner lors de nos prochains voyages !

Maison, qui pourra accueillir nos proches et amis, ou que nous soyons dans le monde !

20171025_170634

Pas mal non ?

Si vous nous rencontrer, n’hésitez pas à nous faire un coucou ……

…. je pense lui mettre l’inscription du blog …… vous en pensez quoi ?

A bientôt amis blogueurs !

RETROSPECTIVE ETE 2017 DANS L HERAULT

Hello amis du blog!

Et oui, me revoilà, Alice la globe-trotteuse qui vit à l,année dans son camping car !

Bon, je sais , je vous ai fait faux bon depuis quelques mois, mais vu que nous sommes restés de mai à fin août dans la région de l’Hérault dont je vous ai déjà parler en début de mon blog, je n’ai pas voulu réitérer mes mêmes articles.

Par contre, je souhaite vous faire une rétrospective en photos de notre été 2017.

Mais avant tout, je vous présente Havane, notre nouveau compagnon de route !

 

Un magnifique Burstner élégance 810, tout confort…… qui pour nous qui vivons à l’année dans notre camping car va nous apporter l’espace dont nous manquions avec notre Euramobil 690.

La cerise sur le gâteau pour nous qui sommes déjà comblés de bonheur !

Et maintenant, c’est partis pour quelquesssss photos !

 

Notre emplacement au camping prés du lac Salagou ou nous avons rendu de nombreux services, tels que la remise à neuf du bar , la boulangerie, la piscine, les soirées, ……..

 

Rencontre avec la famille sur Montpellier

2017-07-12 14.43.10

de très beaux moments au Pic de Vissou

Visite de la société roquefort

Avec un très bon restaurant à la clefs décoré d’étonnants trompe l’oeil

Et la soirée Flamengo dans une petite chapelle de village

Le joli village médiéval de la couvertoirade

Après le camping, le mois d’août aura été vinicole!

Nous avons posé Pépère chez un viticulteur qui nous en a beaucoup appris sur son métier entre dégustations, repas champêtre et un aperçu des vendanges!

Les jolis trompe l’oeil de Florensac

et le chemin du retour vers la Belgique, agrémenté de délicieux arrêts au bord de l’eau

2017-09-03 13.28.46

Telle est notre vie, remplie de bonheur et de belles rencontres ………..

Nous sommes en Belgique à présent et sommes ravis de revoir la famille et les amis.

Malgré tout, impatients de reprendre la route …

… Ce sera pour fin octobre vers des horizons marocains, mais cette fois-ci tout dans le sud avec un éventuel passage par la Mauritanie pour rejoindre le Sénégal …. Inchallah

Heureuse de vous avoir retrouvés et à bientôt amis blogueurs

JUSTE UN PETIT COUCOU ….

…. pour le plaisir de vous résumer notre vie depuis notre sortie du Maroc.

Nous avons passé un mois et demi sur la Costa Del Sol; et oui , rien à voir avec l’authenticité du Maroc, ou tout est nature, liberté, simplicité, ici tout est superficiel, luxe, et excentricité. Mais en tant que nomades, nous avons la faculté d’adaptation et nous avons vite repris goût à la citadineté.

Nous avons trouvé refuge sur le terrain du restaurant « el rengo »  à la frontière de Mijas et de Fuengirola. Nous y avons passé des jours heureux en compagnie de junkies Irlandais. Pour 4 euros par jour eau et vidanges comprises, nous avons profité de la grande prairie au lieu de nous alignés avec les autres campingcaristes sur le terrain prévu à cet effet.

Fin mars, nous amorçons la remontée vers la Belgique. Le temps et le moral s’assombrissent au fur et à mesure des kilomètres …..

Mais le soleil revient dans nos cœurs quand les sourires de nos enfants et petits enfants ont irradiés leur visages lors d’une visite surprise.

Ce mois d’avril a été réservé  principalement à la famille que nous avons pu réunir toute entière pour la semaine de Pâques dans un grand gîte à Presgaux, que je vous conseille vivement pour la beauté des lieux et le confort du gîte. http://www.emiliere.be/

Une semaine riche en émotions et en occupations, ou nous avons profité pleinement de nos petits enfants.

Difficile de contenter toutes les personnes qui voulaient nous voir, mais nous avons fait notre possible et toutes nos soirées ont été occupées par de joyeuses retrouvailles! Nos estomacs auront du mal à s’en remettre !!

A l’heure ou je vous écrit, mon amoureux est sur le billard pour une légère intervention, et ce weekend nous faisons nos adieux à la famille pour reprendre la route lundi vers une autre facette de notre vie.

Nous allons retrouver tous nos amis du camping du village du bosc à octon

http://www.villagedubosc.net/

Superbe camping ou contre de menus travaux, nous pouvons profiter de son infrastructure et ce pendant toute la saison. Un vrai paradis, où nous aimons poser nos pénates et pépères !

Je vous donnerais quelques nouvelles durant notre séjour et si vous voulez connaitre cette magnifique région, je vous in vite à lire ou relire mes articles sur le lac salagou et environs .

A bientôt amis blogueurs !

 

 

http://www.conseillemoi.com/proposer_site.php

http://www.boosterblog.com

logo

LE MAROC : MARRAKECH

Mes premières impressions de Marrakech, sont animées, bruyantes, agressives, …..

Heureusement, nous trouvons place pour notre convoi dans la banlieue de Marrakech sur la route de Casablanca, dans le camping « le ferdaous » ( 5 euros/jour) immense mais propre et avec tous les services sur sol stabilisé.

En tout cas, une chose est sûre, il y a de quoi visiter à Marrakech !

Et qu’on aime ou pas, c’est une ville incontournable quand on vient au Maroc.

Nous sélectionnons nos visites, et commençons par le palais de la Bahia !

Cette riche demeure de 1880 compte 166 salles au total. Il fallut 6000 artisans et ouvrier pour édifier ce palais !

Son nom signifie « merveilleux, jolie » et c’était également le surnom de la favorite du Vizir qui possédait quand même 4 épouses et 24 concubines !

Alors, juste pour le plaisir des yeux comme on dit ici.

dscf3941

Le lendemain, nous avons choisi, les tombeaux Saadiens.

Ce jardin cimetière, fait partie de la mosquée El Mansour. Ces tombaux, ne furent découvert qu’en 2017 et abritent les tombes d’une dynastie du XIIIe siècle !

dscf3961

Un véritable havre de paix dans la ville si bruyante .

Et bien entendu, l’inévitable place Jemaa-el-Fna ! Son nom, signifierait, « assemblée des morts »car à l’époque, on y exécutait les criminels pour ensuite exhiber leurs têtes en guise d’exemple .

Pendant la journée, il ne s’y passe pas grand chose à part quelques vendeurs de jus d’oranges.

dscf3986

L’occasion par contre d’aller flâner dans les souks et d’avoir le plaisir de s’y perdre.

dscf3988

Un vrai labyrinthe, ……dont on sort toujours

Au soir, la place regorge de monde . Les marocains viennent s’y déstressés après leur journéetravail….enfin si on veut, car la place s’agite au fur et à mesure que le ciel s’assombrit.

Les artistes, jongleurs, danseurs, musiciens prennent leur place entre les femmes qui vous font les « mains d’ors » ( henné ).

Les aubettes de grillades se montent et ont chacune leur numéro. Impossible de se décider ou aller tellement les vendeurs sont agressifs et harcelants ! Pour finir nous avons manger dans notre Flat à roulettes, au calme !

dscf4002

Mais le plus beau, reste  à venir ! Les jardins Majorelle !

Créé par le peintre orientaliste Français (1886-1962) , ce jardin est une vraie oeuvre d’art composées de plantes exotiques et d’espèces rares qu’il rapporte de ses voyages dans le monde entier.

On s’en prends plein les yeux de ces plantes, les unes plus belles et plus extravagantes que les autres.

Je vous laisse admirer !

Un mémorial y est également érigé en souvenir du couturier Français Yves Saint Laurent qui créa la fondation Jardin Majorelle.

Nous en avons également profiter pour faire les entretiens de Pépère et du quad.

Nous allons repartir tranquille, pour une de nos dernières visites avant de quitter ce Maroc si cher à mon cœur maintenant !

A bientôt amis blogueurs !

LE MAROC : ESSAOUIRA, SON PORT, SA PLAGE, ET SA MEDINA .

Trop envie de vous parler d’Essaouira !

dscf3914

C’est pour moi une des plus belles villes que nous avons traversées et qui m’a donné le vague à l’âme rien que de penser à devoir  quitter ce magnifique Maroc dans un mois.

Nous avons commencé par la médina, pour y acheter la fameuse huile d’argan ….

Nous suivons les conseils du  » guide du routard  » et nous rendons chez « Makki »

Quel bonheur d’avoir été là !

Nous y avons passé la matinée à écouter avec délice les explications d’un des 5 frères qui a repris l’herboristerie du Papa avec beaucoup de passion !

Des colorants, aux épices, aux parfums, jusqu’à l’huile d’argan, nous sommes subjugués par toutes ses explications !

Nous comprenons du coup pourquoi les bergers mènent leur biquettes aux arganiers pour en manger les fruits.

L’arganier est un arbre si fragile qu’il est impossible de lui secouer les branches pour en faire tomber les fruits. du coup, c’est les biquettes qui les mangent, les ruminent et en régurgitent les noyaux qui sont ensuite broyés !

La couleur pourpre caractéristique à Essaouira était à l’origine des coquillages broyés . Mais cela prenait extrêmement de temps et maintenant il s’agit d’extrait minéral.

…. et bien d’autres choses encore, mais je vous laisse le plaisir de les découvrir sur place ……..

La médina quant à elle regorge de sympathiques artisans. Il est agréable de flâner dans ces ruelles colorées et magnifiées par le soleil.

 

Une jolie rencontre avec Adama, personnage typique et incontournable de la médina .

Un vendeur de pain imparable qui vous fait acheter le double de ce que vous avez besoin ! Mais comme il est bon !

dscf3904

après la médina le port avec une vue magnifique sur les remparts !

Ventes de poisson à manger sur place, mais attention aux prix !

On a préférer acheter du poisson directement aux pêcheurs, et voici le résultats pour à peine 30 euros !

Nous avons bien pu profiter de la magnifique plage de sable fin, car pas de « taros » nom berbère de vent qui souffle de la mer sur les côtes.

 

En face de nous nous admirons l’île de mogador à 1 km de la plage. N,y-a-t-il pas eu une série télévisée « Les gens de Mogador »?

C’est également un spot de surf renommé, et nous avons pu y apercevoir « Boujma Guilloul » sacré champion de l’AWT en 2016.

Bref, Essaouira a tout pour plaire, je m’y verrais bien y vivre ……..

A bientôt amis blogeurs !

 

LE MAROC : AGADIR VILLE NOUVELLE ET SES ENVIRONS

Lors de mon dernier article, je vous ai quitté en vous souhaitant un joyeux Noel , et je vous retrouve pour mon plus grand plaisir à vous souhaiter une excellente année 2017 !

Que vos rêves soient grandioses, mais surtout donnez  vous les moyens pour les réaliser !

Quant à moi je ne souhaite rien de plus pour 2017 que ce que 2016 m’a déjà apporté.

Continuer notre chemin sur la route à voyager, nous ouvrir aux peuples et aux cultures et

apprécier tout ce qui nous entoure!

Notre vie est telle que nous l’avons voulue et nous remercions Dieu, Allah ou Bouddha de nous permettre de la vivre!

Nous avons donc décidé de passer les fêtes dans la région d’Agadir, et de nous poser pour une quinzaine de jours.

Notre première rencontre, est pour l’océan. Je ne suis pas une grande fan de prime abord, je préfère la méditerranée, mais je dois bien avouer que se retrouver à Noël avec 25 degrés, la vue de cette mer qui se déchaîne et le bruit des rouleaux qui nous assourdissent les oreilles n’est pas pour me déplaire.

Regarder le coucher de soleil avec son amoureux

dscf3747

Faire la course avec les chiens errants qui s’en donne à coeur joie après le quad

dscf3783

Admirer les bateaux de pêche qui jouent à cache-cache avec les vagues

dscf3831

Et le pêcheur qui scrute l’horizon en attendant son poisson ….

Découvrir le bord de mer avec ses habitations troglodytiques

Si c’est pas du pur bonheur !

A côté de toute cette beauté, la ville d’Agadir nous ramène à la réalité.

C’est une ville sans grand intérêt comme il en existe bien d’autres en Europe.

Elle me fait d’ailleurs un peu penser à Nice ou Canne.

Elle ne doit son charme qu’à sa croisette bordée de palmiers, sa marina, et ses 6 km de plage de sable fin.

Son souk vaut la peine d’être visité, même si il est ultramoderne par rapport à d’autres, mais surtout beaucoup plus cher ! Touristes obligent !

dscf3812

Nous préférons de loin notre visite de la réserve de l’oued Massa.

Cet endroit est absolument merveilleux et calme et s’étend sur 1200 ha.

dscf3757

Il y abrite principalement des oiseaux.

A cette époque de l’année, nous n’avons pas pu en voir beaucoup. Notre guide nous explique que les meilleurs mois pour les observer, sont mars/avril et octobre/novembre, à l’époque des migrations. Mais très gentiment, il nous prête ses jumelles et nous avons quand même pu admirer quelques espèces.

dscf3767

Il nous explique également les diverses plantes, dont la salicorne et une autre plante dont j’ai oublié le nom, mais dont les tiges très dures permettent d’en faire des tapis.

dscf3761

 

Une petite promenade de 3km le long de l’embouchure, nous fait le plus grand bien.

Le soleil étincelle et fait briller la rivière de mille feux!

dscf3781

Les fêtes quand à elles se passent très calmement et avec un pensée nostalgique pour nos familles. Heureusement, les moyens de communications actuels nous permettent de rester facilement en contact.

Nous fêtons Noël au camping Bakanou à Tifnit ou les patrons nous ont agréablement invités pour un repas communs. Le nouvel an, se passe sur la plage en amoureux et un petit picnic!

dscf3792

Demain, nous reprenons la route pour Essaouira, Marrakech, et les cascades d’ouzoud!

A bientôt amis bloggeurs!