LE MAROC II: LE SAHARA OCCIDENTAL

​https://saharadoc.files.wordpress.com/2010/12/carteconflit-copie6.jpg   

Hello mes blogueurs !

Nous avons amorcé la descente vers le sud!

Et bien, la route est longue, pas toujours facile car beaucoup de travaux de rénovation de la route, monotone, et fatiguante !

Le côté positif, est que nous y avons apprécié quelques paysages et fait de belles rencontres.

Tout d’abord , un petit arrêt sur Guelmin, dernière ville, ou nous trouvons encore une grande surface. Bien que nous n’y allons pas très souvent, c’est la que nous pouvons nous ravitailler en fromage râpé ou en tranche. Bref quelques petites gâteries européennes.

Guelmin jouit d’un bel essor touristique,

Et même d’une station balnéaire, la plage blanche

Longue de 40 km……

Mais nous, on y a vu personne …. pas la saison sans doute.

Nous evitons tan tan que nous prévoyons de faire sur la route du retour, pour nous rendre à el ouidia.

La chance et surtout notre application park 4 night nous fait découvrir un campement de quelques campingcars au bord de l’océan.

Nous y restons quelques jours tellement nous nous y sentons bien.

La pêche aux moules, aux oursins encore meilleures une fois dégustées. …

Et les balades en quad pour découvrir les paysages Font de cet endroit un havre de paix et de beauté. 

Nous quittons ce joli coin ou nous nous sommes fait quelques amis.

Les amitiés sont rares et ephemeres quand on vit sur la route, mais parfois elles prennent une belle intensité. … pensées à Guy et à claude….

 Mais il nous faut avancer, le senegal est encore loin et la lagune de Nayla nous a accueilli pour notre prochain bivouac.

Une magnifique oasis au milieu de ce sahara si arride et hostile.

Un vrai paradis pour les pêcheurs dont nous profitons pour nous régaler de lotte fraîchement pêchée. 

Nous quittons ce joli coin, après nous y avoir fait quelques amis.

Sur la route qui nous mène à Layoune, nous prenons en stop Mohamed un pompier marocain.

L’occasion pour nous d’obtenir quelques éclaircissements sur le Polisario dont nous entendons beaucoup parler depuis que nous sommes dans le sahara. Il s’agit donc d’un mouvement politique et armé qui se bat pour l’indépendance du sahara occidental  dont il règne déjà sur une petite partie mais heureusement la plus grosse partie du territoire est encore marocain. ( voir la carte en début d’article )

Quelques papoteries plus tard et une invitation à manger le couscous chez la maman de Mohamed, nous arrivons à Laayoune. 

Je pense que je me souviendrai longtemps de ma visite à Laayoune !

Visite du dentiste pour arrachage de dent ! Et je peux vous assurer que je n’étais pas très fière !

Nous avons laissé le quad en garde à des enfants ravis par ailleurs devant une façade délabrée,  et j’ai gravi la boule au ventre 3 étages poisseux Et miracle, arrivée devant une porte flamboyante me voici dans un joli cabinet dentaire tout propre et soulagée par une porte « stérilisation des instruments », j’atterri sur le fauteuil d’une charmante dentiste qui en un quart d’heure ma débarrassée du morceau de dent branlant . OUF !

Cette visite mérite bien une petite pause et je vais me délester de mon stress devant un bon repas.

Laayoune derrière nous, une de nos meilleures étapes de notre route dans le Sahara, Boujdour, mais comme nous sommes adeptes du sauvage, nous trouvons refuge au pied d’une falaise , près d’un poste de garde de l’armée tenu par Samir, au grand coeur et notre ami pour toujours.

Nous avons comme seul voisin Martin et Paty  un couple anglophone dont nous partageons quelques moments d’amitiés autour de BBQ.

Les échanges de crêpes belges pour du homard, les ballades le long de la plage seul face à l’immensité et ces belles rencontres, font que nous laissons un peu de notre coeur sur cette partie de la côte. 

Le souvenir des chameaux traversant cette nature encore vierge de l’homme restera ancré dans nos mémoires.

Nous voilà arrivés à Dakhla, ultime étape avant notre passage en Mauritanie 400 km devant nous.

Pour cette fois, nous nous poserons au camping ou nous y laisserons la remorque et le quad pour notre périple au Senegal. 

Quelques jours pour apprécier cette péninsule tant aimée par les amateurs de surf !

La lagune y est belle.

Les huitres et les tagines  de fruits de mer aussi!

Les marées apportent aux paysages des reflets changeant.

Comme ils disent ici , quand la grande mer a besoin d’eau, elle vient la chercher dans la petite mer ….

La marée basse nous fait découvrir les parcs à huître complètement engloutit quand la grande mer n’a plus soif.

Plus que deux jours, et nous allons entamer notre grande aventure vers le Sénégal !

Un peu la boule au ventre face à l’inconnu….

Mais je nous fait confiance, tous les renseignements ont été pris et un contact nous attends a la frontière Mauritanienne et un autre au senegal.

Si vous voulez en savoir plus, suite au prochain article.

A bientot amis blogueurs !

Publicités

Une réflexion sur “LE MAROC II: LE SAHARA OCCIDENTAL

  1. Bonjour,
    Nous allons suivre vos aventures jusqu’au Sénégal, car voici un voyage que l’on aimerait bien entreprendre également. Nous sommes déjà allés jusqu’à Dakhla il y a 5 ou 6 ans, mais à l’époque il y avait trop de tensions pour passer la frontière mauritanienne. Les choses semblent aller bien mieux, il me semble.
    Bon voyage!
    Polo

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s